mercredi 31 mars 2010

Création d'un blog à part pour la revue de presse

Ça fait quelques jours que je suis partagé entre écrire des articles et mettre une revue de presse sur le blog.

J'ai résolu le dilemme en créant un 2ème blog (accessible par la flèche verte à droite ) et qui dispose aussi de son propre flux RSS.

L'autre blog sera consacré à la revue de presse avec de tout petits posts ne contenant souvent qu'un lien. Ce blog ci sera consacré à des articles plus longs et argumentés, histoire de ne pas voir les articles noyés dans une masse de mini posts.

mardi 30 mars 2010

Qui possède les médias ?

Petit décorticage de la propagande française...

Qui possède les médias ?
Agora Vox, Mychkine, 30/03/2010 (en Français texte en français )
http://www.agoravox.fr/actualites/medias/article/la-concentration-des-medias-n-est-72443
Des télés non orientées :
  Sous contrôle direct de Sarkozy : France Télévision
  Martin Bouygues (Fouquet's) : TF1, LCI
  Vincent Bolloré (le yacht pour les vacances) : Direct 8

Des radios libres :
  Sous contrôle direct de Sarkozy : Radio France
  Arnaud Lagardère (ami intime) : Europe1

Des journaux du peuple, pour le peuple :
  Martin Bouygues (Fouquet's) : Métro
  Serge Dassault (Fouquet's) : Le Figaro, L’Express
  Arnaud Lagardère (ami intime) : Paris-Match, Elle magazine, le Journal du Dimanche, La Provence, Nice-Matin
  Bernard Arnault (témoin du mariage) : Les Echos
  Vincent Bolloré (le yacht pour les vacances) : Direct Soir

Des instituts de sondages impartiaux :
  Vincent Bolloré (le yacht pour les vacances) : CSA
  Laurence Parisot (MEDEF) : IFOP
  Pierre Giacometti (Fouquet's) : IPSOS

Et en prime, la liste des invités du Fouquet's :

Exclusif : les invités du Président au dîner du Fouquet's
Marianne 2, 01/11/2007 (en Français texte en français )
http://www.marianne2.fr/Exclusif-les-invites-du-President-au-diner-du-Fouquet-s_a80603.html
(On y retrouve Baverez d'ailleurs. Je ne savais pas ça... Mais ça ne m'étonne qu'à moitié)

Voilà, ça vous donne une bonne idée de l'état du 4ème pouvoir. Et surtout comment ne pas vous informer... Attention, la liste n'était pas exhaustive.

Pour être réellement informés, vive Internet. Jetez donc un œil aux liens en bas à droite. Pour une revue de presse complète et non censurée.

Et surtout, surtout ! Apprenez l'anglais. Car ce n'est vraiment pas avec la presse française que vous pourrez comprendre le monde...

lundi 29 mars 2010

Le produit le moins cher, c'est celui qu'on n'achète pas

Un petit post sur la résistance de l'intelligence, et le refus de se vautrer dans leur bêtise crasse...

Tyler Durden : Putain, j’vois ici les hommes les plus forts et les plus intelligents que j’aie jamais vu. J’vois tout ce potentiel, et j’le vois gâché. J’vois une génération entière qui travaille à des pompes à essences, qui fait le service dans des restos, qui est esclave d’un petit chef dans un bureau. La pub nous fait courir après des voitures et des fringues, on fait des boulots qu’on déteste pour se payer des merdes qui nous servent à rien. On est les enfants oubliés de l’histoire mes amis, on n’a pas de but ni de vraie place ; on n’a pas de grande guerre, pas de grande dépression. Notre grande guerre est spirituelle, notre grande dépression, c’est nos vies. La télévision nous a appris à croire qu’un jour on serait tous des millionnaires, des dieux du cinéma ou des rock stars, mais c’est FAUX. Et nous apprenons lentement cette vérité. On en a vraiment, vraiment, plein le cul.

Avec la crise qui a fait tomber le décor en carton pâte, scintillant et plein de couleurs, pour laisser apparente la machinerie, le plus grand acte de résistance aujourd'hui, c'est de refuser d'alimenter cette machine et de cultiver son humanité. Pour quiconque a encore un peu de recul et de libre arbitre, c'en est devenu une évidence.

Il reste toujours les addicts, au cerveau bien récuré par 20 ans de formatage au 100% mag, pour exiger qu'on redresse le décor. Qui veulent qu'on les rebranche dans la matrice.

Pour les autres, si vous ressentez comme un malaise. C'est normal... Ayant avalé la pilule rouge, c'est dur de jouer à faire semblant, de reprendre la mascarade comme avant. Et on reste là effaré devant la réalité que ce décor cachait...


Tyler Durden : Vous n’êtes pas exceptionnels, vous n’êtes pas un flocon de neige merveilleux et unique, vous êtes fait de la même substance organique pourrissante que tout le reste, nous sommes la merde de ce monde prête à servir à tout, nous appartenons tous au même tas d’humus en décomposition.

On sent fortement revenir ce besoin de "positive liberty" (voir The Trap) alors que leur monde de "negative liberty", qui était sensé apporter la liberté durable et équilibrée à tous, sombre tout naturellement dans le manque de sens, de projet. Il ne subsiste que la cupidité des élites, la corruption et surtout l'explosion des inégalités. Et cette dernière, avec ce retour aux paradigmes du XIXème siècle, sera justement le tombeau de la liberté de 90% de la population, devenue asservie à 0,1% de ploutocrates...

Mais bon, tout ceci n'est pas nouveau et Plutarque écrivait dans Pompée Crassus César ou l'agonie de la république :
"Le déséquilibre entre les riches et les pauvres est la plus ancienne et la plus fatale des maladies des républiques."

Ce monde ne nous rendra pas heureux. Il nous rendra fou. Il est temps de retrouver sa dignité, son humanité.

Alors que faire ? La révolution ? Créer un fight club pour évacuer sa frustration de ce système qui vous bouffe ?

Mouais   

Moi, j'en reste plutôt à "mourir pour des idées, d'accord, mais de mort lente"  

Ou alors faire comme les autres au cerveau bien récuré par la propagande ? Jouer à faire semblant d'être idiot pour se fondre dans la masse ? Non, ça c'est une impasse. C'est un truc à se pendre. Il faut refuser leur médiocrité. Envoyer chier ces palourdes qui se vantent de s'informer avec Rires et chansons, qui lisent un livre tous les 3 ans (et encore, c'est l'argus de l'automobile, pour savoir quelle voiture ils vont acheter à crédit pour remplacer celle qu'ils viennent à peine de finir de payer), qui continuent à se fuir eux mêmes dans des voyages prémachés à 699€ les 4 nuits en quatre étoiles bidon à Marrakech. Refusez de courir après les mêmes choses inutiles qu'eux.

Se complaire dans sa bêtise crasse, c'est certes une issue possible. Un peu comme ces dépressifs qui passent leur temps à dormir pour oublier... Bienheureux les simples d'esprit ? Mouais... Ils ne sont pas bienheureux. Ils sont juste déjà vides de sens, déjà morts. Ils ont des vies inutiles.


Du concentré de propagande vous incitant à être bête (en même temps, pour mettre 200€ dans un pantalon qui a été fabriqué en Chine pour 5€...)

Le problème, c'est le mimétisme. Ces neuneus n'acceptent pas la différence. Il faut être comme eux, sinon vous les dérangez dans leurs petites habitudes. Vous les obligez à penser. Et ça, c'est beurk ! Ils détestent devoir penser.

Mais c'est un choix difficile. Il faut accepter qu'en refusant leurs conversations, vous refusez donc aussi leur compagnie. Et bien soit ! Moi, personnellement, j'ai franchi le pas. Et vous savez quoi ? Et bien franchement, ça ne me manque pas du tout. Je me sentais plus seul, entouré d'eux, que maintenant, avec moins de contacts, mais beaucoup mieux choisis.

Parce que je ne sais pas vous, mais personnellement, j'en n'ai rien à cirer que Duconne du 3ème sorte avec Ducon du 2ème. Ou de la dernière ferrari 4-27XB9 avec vertèbre caudale ondulée et moteur 8 cylindres en Q... Et leurs voyages inutiles et markettés aux Maldives, je m'en balance.

Eleanor Roosevelt : "Les grands esprits discutent des idées; les esprits moyens discutent des événements; les petits esprits discutent des gens. "

Il n'y a plus à se cacher. Soyez fiers de votre différence. Les crétins, ce sont ceux qui se vautrent dans la médiocrité et dont la réflexion ne dépasse jamais l'analyse du Lens Gueugnon de la veille. Et le fait qu'ils soient plus nombreux ne leur donne pas raison pour autant.

En revanche, il y a réellement quelque chose d'utile, d'enrichissant, à arrêter de courir, de dépenser, et à prendre du temps, du recul, à cultiver son humanité par l'intelligence, la culture, le sport, la nature, la politique, la musique, chacun selon ses passions... Toutes ces choses sont gratuites ou quasi gratuites. Elles rendent meilleur, donnent du sens à l'existence, font qu'on existe pour autre chose qu'être un con-sot-mateur...



Et en bonus, une fois qu'on prend du recul vis à vis de cette consommation aliénante, on en vient aussi par là même à arrêter de nourrir la branle couillie qui dirige ce monde et maintient l'humanité dans cet état de bêtise végétative, afin qu'elle consomme les produits que crachent leurs pompes à rente qu'ils appelent multinationales.



Grève de la consommation... Grève de leur consommation...


Cessons de Dé-penser
Marianne 2, Gisèle Berkman, 29/03/2010 (en Français texte en français )
http://www.marianne2.fr/Cessons-de-De-penser_a189779.html
Elle revient sur le déclin de l'intellect dans la société de consommation.

La crise que nous vivons aujourd’hui, crise économique, crise politique, je la vois au niveau de la recherche, du savoir et plus globalement, je la vois au niveau du rapport à la pensée, à la pensée critique, au fait que, si je puis utiliser ce néologisme, ça « dé-pense », à mesure même de ce que cela dépense sur le plan économique. Je vais citer des discours que l’on entend un peu partout : « les gens ne veulent plus se prendre la tête », il y a des choses qui sont « trop prise-de-tête ».

J’ai des élèves qui ont peur en classe - ils me l’ont dit - d’être pris pour des « intellos », terme qui est devenu quasiment une sorte d’injure, qui désigne finalement un individu qui fait peur.



Pris dans cette espèce de pince, d’injonction contradictoire, les sujets sont bien souvent contraints, comme je le disais tout à l’heure, à dé-penser. Et puis penser, c’est fatiguant alors que dans l’idéologie actuelle, il s’agit d’être efficace, opératoire, compétitif, performant, termes qui pour moi sont aux antipodes de ce que l’activité de penser veut dire.

Jusqu'ici tout va bien :


Et je sens que ça va être marrant le réveil que le Peak Oil va imposer de force à tous ces petits occidentaux dans leur bulle... Mieux vaudra s'être préparé avant. Quand leur monde s'effondrera, ceux qui auront su se construire autre chose deviendront malgré eux des prescripteurs.



Choisis ton camp camarade ! (de toutes façons, la réalité va le choisir pour toi   )
 

dimanche 28 mars 2010

Conflit de générations (2)

 Post précédent


Alors là, c'est magnifique... Je vous laisse savourer. Ça fait plusieurs fois que je vois des reportages de ce genre sur ces vieux qui partent dépenser les retraites ponctionnées sur les travailleurs français pour sortir l'argent du pays et aller jouer aux rois du pétrole au pays des pauvres.

Des retraités qui touchent 4000€ de retraite de la part d'actifs pourtant exsangues. Mais ils trouvent quand même que la vie en France est trop chère (sans jamais se demander pourquoi justement la vie est trop chère alors que pourtant, leurs enfants sont au SMIC   ).

Alors du coup, ils décident de prendre cet argent ponctionné sur la population française qui travaille, et d'aller le dépenser à l'étranger, et non de le remettre dans l'économie...

Faudrait quand même pas faire en sorte que leurs enfants travaillent et puissent justement les leur payer leurs retraites   

Non mais sérieusement    Cette bande d'empaffés, ils veulent vraiment la ruiner la France   

Mais bon, moi, je suis jeune, j'ai ma force de travail.

En revanche, pour cette génération de jouisseurs égoïstes, il apparaît de plus en plus clair qu'avec ce genre de comportements, ils ne les toucheront jamais jusqu'au bout leurs retraites...

Je vous laisse savourer :

Retraites dorées
Sept à Huit, Tf1, 28/03/2010 (en Français texte en français )


Naturellement, dans le reportage, jamais il n'est question de ces évidences de macro économie pour débutants. Vous pensez bien   

Et j'imagine aussi que les vieux trouvent ça tout à fait légitime, et qu'ils peuvent faire ce qu'ils veulent de leur argent. Ben oui voyons. Puisqu'ils l'ont mérité    Ben oui ! T'es bête toi   

Alors qu'ils vont toucher 4 de retraite pour 1 qu'ils ont cotisé, et laissent aux jeunes 100% du PIB en dette publique quand eux mêmes ont récupérés de leurs parents un État sans dette    Mais ça faut pas le dire. "C'est pas bien d'entretenir le conflit de générations" nous explique cette génération...

Et puis de toutes façons, il y a toujours ce petit retraité sans le sou à pousser en avant pour cacher la réalité de ce qui se passe derrière. Un peu comme ce "petit actionnaire" magique qu'on met sous les projecteurs chaque fois qu'il faut expliquer que les poypoys vont devoir payer pour sauver les nantis.

Document de la CIA sur l'implication française et allemande en Afghanistan

Le document provient de ce site Wikileaks, que j'ai découvert aujourd'hui. et visiblement, c'est un site aux souces sérieuses. Y a même un gars du Guardian qui dit le suivre :


Et donc là, on a ce document de la CIA classé confidentiel (et qui ne l'est plus vraiment   ) :

CIA report into shoring up Afghan war support in
Wikileaks via ZeroHedge, 26/03/2010 (traduire en Français texte en anglais )
http://file.wikileaks.org/file/cia-afghanistan.pdf
This classified CIA analysis from March, outlines possible PR-strategies to shore up public support in Germany and France for a continued war in Afghanistan. After the Dutch government fell on the issue of dutch troops in Afghanistan last month, the CIA became worried that similar events could happen in the countries that post the third and fourth largest troop contingents to the ISAF-mission. The proposed PR strategies focus on pressure points that have been identified within these countries. For France it is the sympathy of the public for Afghan refugees and women. For Germany it is the fear of the consequences of defeat (drugs, more refugees, terrorism) as well as for Germany’s standing in the NATO. The memo is a recipe for the targeted manipulation of public opinion in two NATO ally countries, written by the CIA. It is classified as Confidential / No Foreign Nationals.

Hohooo... attention ! Arlette va venir vous dire que c'est rien que de la théorie du complot et de retourner regarder France 2 qui vous vend la guerre éternelle contre Al Qaida (qui a disparu en 2002 d'après la DGSE elle même) !

CIA Afghanistan

The Afghanistan mission’s low public salience has allowed French and German leaders to disregard popular opposition and steadily increase their troop contributions to the International Security Assistance Force (ISAF). Berlin and Paris currently maintain the third and fourth highest ISAF troop levels, despite the opposition of 80 percent of German and French respondents to increased ISAF deployments, according to INR polling in fall 2009.
• Only a fraction (0.1-1.3 percent) of French and German respondents identified “Afghanistan” as the most urgent issue facing their nation in an open-ended question, according to the same polling.

Tout le document explique comment France et Allemagne comptent manipuler leurs opinions qui ne veulent massivement pas de cette guerre, pour continuer leurs petites affaires... C'est d'une froideur et d'un cynisme qui en dit long sur la réalité de nos "démocraties"...

Et avec la naissance de ce genre de médias, tu m'étonnes que les propagandistes officiels flippent   



Ce qui se passe avec Internet pour la presse, c'est vraiment du même ordre que la première bible de Gutenberg pour l'église... Et cette émission d'Arte a très clairement montré que les petits protecteurs des combines de la ploutocratie commencent à vraiment prendre peur pour leur gagne pain...

samedi 27 mars 2010

Du capitalisme familial...

Voici ce qui s'appelle de l'investissement rentable et soutenable...

Ou comment avec juste le passage d'un ruisseau dans des zones montagneuses supposées non cultivables, chacun peut produire de véritables richesses soutenables dans le temps.



Alors, c'est sûr que notre niveau de vie ne peut pas s'astreindre de grands investissements capitalistiques, mais ça donne une bonne idée quand même de tout ce qui pourrait être fait en terme de développement réel, durable. Et surtout, il n'y a pas besoin d'énormément de capital pour ça, et un peu de bricole et de système D fait l'essentiel.

Au lieu de ça, depuis 10 ans, on n'a vu que gâchis, fausse valeur financière bidon et surendettement de tous...

Il est grand temps que l'épargne resserve à réellement développer nos pays. En commençant par toutes ces petites pistes non coûteuses, fichtrement rentables mais non exploitées, car non liophilisées, faites de récup et de bricole et non de produits de multinationales, et s'intégrant mal dans toute la structure de la branle couillie, à coups de plans massifs, et qui ne compte pas en dessous du milliard.

Et je suis sûr que des exemples de développement de ce type non connus et non exploités sont très nombreux.

Des politiques intelligents, et qui œuvrent réellement pour leur population et le développement de leur pays, tâcheraient en fait de favoriser l'accès à l'information, au savoir. Et que ceux qui ont réussi à développer des pistes non connues partagent et théorisent leurs connaissances (quitte à les rémunérer en échange).

Greenspan explique que ce n'est pas de sa faute

Pathétique vieillard qui ne veut pas reconnaître qu'il était au premier rang de ceux qui ont participé à détruire les fondements mêmes des USA.

Dans son cas, il a servi d'un côté, à masquer aux classes moyennes leur propre pillage et leur transformation en vulgaire plèbe nourrie de pain, de jeu et de monnaie "dette", et de l'autre, la constitution d'une aristocratie mafieuse impériale, qui comptait accaparer toutes les richesses et remplacer les classes moyennes de la République voulue par les pères fondateurs.

Alan Greenspan Discusses U.S. Jobless Rate, Treasuries
Bloomberg, 25/03/2010 (en Anglais texte en anglais )


"It is very evident to me that the underlying crisis was caused by what is clearly a once-in-a-century event."
"C'est pas de ma faute, ce sont des choses qui arrivent une fois tous les siècles..."

Et toujours ce même blabla sur les marchés qui s'auto régulent toussa toussa...

Ce sur quoi toute la blogosphère et les économistes (je parle bien des économistes, pas des escronomistes de la propagande) lui répondent :

Greenspan: The Financial Crisis Was Caused By A 'Once-In-A-Century' Event • Taleb: Any Pilot Who Doesn't Know About Storms Shouldn't Be In the Cockpit
Washington's blog, 26/03/2010 (traduire en Français texte en anglais )
http://www.washingtonsblog.com/2010/03/greenspan-financial-crisis-was-caused.html
Forget about the fact that the "once-in-a-century event" couldn't have happened if Greenspan's Fed hadn't:

  Turned its cheek and allowed massive fraud

  Acted as cheerleader in chief for unregulated use of derivatives at least as far back as 1999 (see this and this)

  And for subprime loans

  Allowed the giant banks to grow into mega-banks. For example, Citigroup's former chief executive says that when Citigroup was formed in 1998 out of the merger of banking and insurance giants, Greenspan told him, “I have nothing against size. It doesn’t bother me at all”

  Argued that economists had conquered the business cycle, and that modern, technologically advanced financial markets are best left to police themselves

  Preached that a new bubble be blown every time the last one bursts

  Kept interest rates too low

  And did a lot of other hinky things

Et Taleb (the Black Swan) de répondre qu'un pilote qui ne sait pas comment gérer une tempête n'a rien à foutre dans le cockpit :


Et dans le même temps, on peut lire sur ZeroHedge qu'un des responsables de la FED de New York appelle, dans un discours en Australie, à reconstituer au plus vite la bulle de fausse valeur financière, de dérivés et autres papiers gras :

The NY Fed's Trading Desk Head Laments The End Of Stupid Leverage And Wants His Derivatives Back (Or Why We Are Stuck With ZIRP For A Long, Long Time)
ZeroHedge, 27/03/2010 (traduire en Français texte en anglais )
http://www.zerohedge.com/article/ny-feds-trading-desk-head-laments-end-stupid-leverage-and-wants-his-derivatives-back-or-why-
In a video conference before the ACI 2010 World Congress in Sydney, Australia, the head of the FRBNY's trading desk, aka, the busiest daytrader over the past year, Brian Sack, demonstrated once again that Fed members are either completely clueless about ongoing market dynamics or are so good at octuple re-reverse psychology, that they make the squid pale in shame and squirt ink in envy.

However, those developments do not mean that securitized credit, if structured properly, should not return in size.
Il appelle à revenir aux mêmes volumes de titrisation qu'avant (et donc de dette).


Second, the use of derivatives is integral to the broader functioning of financial markets and the intermediation of credit. Derivatives allow for the redistribution of risks through hedging activities, and they foster improvements in price discovery and market efficiency by facilitating appropriate investments in long and short positions in some types of assets.
Et toujours le même blabla sur ces produits dérivés qui seraient utiles et bénéfiques.

Ils refusent de comprendre.

La réalité en fait, c'est qu'en dehors de cette fabrique à fausse monnaie, il ne reste plus rien qui justifierait que les USA, dont l'économie a été totalement désossée par la mondialisation heureuse, pour maximiser les profits de la branle couillie, profitent encore d'un statut et d'un niveau de vie privilégié. La mafia de ploutocrates à la tête de ce pays essaie comme elle peut de sauver son système impérial et de restaurer le paiement du tribut par la planète, en rétablissant comme avant cette bulle grotesque de fausse valeur financière...

Ça me fait penser à ce texte brillant écrit par un gars du Von Mises Institute. Je ne cautionne pas tout ce qui vient de ces économistes autrichiens, mais là, pour le coup, ce texte là est vraiment pertinent. Dans le procédé, ça me fait penser aux lettres persannes de Montesquieu, où il dénigre des vizirs persans pour, en fait, parler des monarques français.

Et le peuple américain aujourd'hui n'a pas grand chose à envier à la plèbe romaine, ruinée mais tenue calme grâce à du pain et des jeux, pendant que la ploutocratie détruit le capitalisme familial, transforme la population d'hommes libres en esclaves, et accapare l'intégralité de la propriété des actifs...

Inflation and the Fall of the Roman Empire
Ludwig von Mises Institute, Joseph R. Peden, 07/09/2009 (traduire en Français texte en anglais )
http://mises.org/story/3663


Pour les plus faignants (parce que c'est un bon pavé quand même), la conclusion :

The Roman state survived. The liberty of the Roman people did not. When freedom became possible in the West in the 5th century, with the barbarian invasions, people took advantage of the possibility of change. The peasantry had become totally alienated from the Roman state because they were no longer free. The business community likewise was no longer free. And the middle class of the cities was no longer free.

The economy of the West was perhaps more fatally weakened than that of the East. The early 5th century Christian priest Salvian of Marseille wrote an account of why the Roman state was collapsing in the West — he was writing from France (Gaul). Salvian says that the Roman state is collapsing because it deserves collapse; because it had denied the first premise of good government, which is justice to the people.

By justice he meant a just system of taxation. Salvian tells us, and I don't think he's exaggerating, that one of the reasons why the Roman state collapsed in the 5th century was that the Roman people, the mass of the population, had but one wish after being captured by the barbarians: to never again fall under the rule of the Roman bureaucracy.

In other words, the Roman state was the enemy; the barbarians were the liberators. And this undoubtedly was due to the inflation of the 3rd century. While the state had solved the monetary problem for its own constituents, it had failed to solve it for the masses. Rome continued to use an oppressive system of taxation in order to fill the coffers of the ruling bureaucrats and soldiers.

Fréquentation du blog et vos commentaires

Ce blog a déjà un mois. Et sa fréquentation a pas mal démarré   



Je fais ce post pour vous faire part de cette fréquentation. Et c'est aussi l'occasion de recueillir vos avis et commentaires généraux sur le blog.

N'hésitez pas à donner votre avis